Travailler en groupe : 5 choses à savoir pour éviter les galères !

 

travailler en groupe

Cet article participe à l’événement interblogueurs «  Est-ce que les relations humaines jouent un rôle important dans ton domaine ? ” organisé par le blog “comprendre les relations humaines”. Aline, sa créatrice, vous propose de vous poser les bonnes questions pour construire des relations saines et durables avec votre entourage. Pour découvrir son travail, vous pouvez par exemple explorer “les 16 exercices qu’elle propose pour développer son charisme”.

J’aime travailler seule. Je bosse à mon rythme, je prends le temps de comprendre, de peaufiner mes idées, de les mettre en forme. J’ai le sentiment d’avancer. C’est d’ailleurs pour cela que je blogue. Je mène ma barque comme bon me semble. C’est très reposant.

Je peux travailler en groupe s’il le faut mais je ne suis pas vraiment fan.

Ça remonte à loin cette défiance vis à vis du collectif. Vous avez peut-être connu ça. Vous savez ? Les travaux de groupe imposés à l’école.

Soit c’est le prof qui choisit vos co-équipiers et vous vous retrouvez avec le tire-au flanc ou le tyran de service, soit les bons élèves et les meilleurs potes se choisissent entre eux et vous restez sur le carreau comme une vieille chaussette délavée qui a perdu sa paire Sad smile.

Et pourtant, quand ça se passe bien, apprendre et travailler en groupe, c’est enrichissant !

C’est ce qui m’arrive en ce moment. J’ai tâtonné plusieurs mois sans succès pour trouver des blogueurs avec qui échanger et s’entraider. Je me suis pris quelques vents et je me suis un peu perdue.

Et puis, de fil en aiguille, j’ai trouvé un groupe de blogueurs motivés avec qui le courant passe plutôt bien. Avec eux, j’apprends plein de choses qui m’aident à sortir de mes galères de blogueuse. Je sais exactement ce que je peux faire pour aider les uns et les autres. J’ai le sentiment d’avoir une place et d’être utile Smile.

Si vous avez eu des expériences malheureuses en groupe, ne renoncez pas à apprendre et travailler avec les autres pour autant ! Ensemble, on se motive, on est plus fort, on se donne des tuyaux et on va plus loin.

A condition d’apprendre à interagir intelligemment sans s’étriper. (ce que nous n’avons malheureusement pas appris à faire à l’école).

Avant que vous vous lanciez sans filet dans les bras du collectif, j’avais envie de vous glisser dans l’oreille quelques petits conseils qui vous éviteront bien des galères.

Voici donc 5 choses à savoir absolument pour bien travailler en groupe et retirer du positif de cette expérience :

1- Il y a des gens qui travaillent mieux en solo qu’en groupe

2- Pour être créatif, travaillez seul

3- Chacun doit savoir ce qu’il a à faire pour bien travailler en groupe

4- Le conflit, c’est normal et même bénéfique pour le travail de groupe

5- Il est vital d’apprendre à reconnaître les manipulations psychologiques

Suivez le guide Be right back

Lire la suite

  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  

Comment débuter et apprendre rapidement une nouvelle discipline à l’âge adulte ? (en 20h chrono)

comment-apprendre-rapidement-adulte

Cet article participe au carnaval d’articles “Mes meilleurs conseils pour débuter une discipline à l’âge adulte” organisé par Marie Leloup du très chouette blog Jouer-du-violon.com.

Marie est violoniste professionnelle et vous accompagne pas à pas dans la pratique de cet instrument pas aussi inaccessible qu’on peut le croire. Pour vous en convaincre, vous pouvez lire son article “7 bonnes raisons de commencer le violon”. Le plus passionnant, c’est de suivre son défi en vidéo où elle vous apprend chaque semaine à travailler un nouveau morceau.

 « Je suis trop vieux pour ça ! »…

Vous êtes-vous déjà fait cette réflexion un jour où tout un coup l’envie de vous former à un nouveau métier, de reprendre le basket ou de vous mettre enfin au piano a refait surface ?

Repensez-vous parfois avec regret aux activités qui vous faisaient vibrer étant enfant ou adolescent, celles que vous avez malheureusement dû laisser au bord du chemin faute de temps ?

Avez-vous, comme moi, une liste de choses que vous aimeriez faire absolument avant de mourir qui dort au fond d’un placard ?

Il y a tant à apprendre et si peu de temps Crying face.

Et bien, c’est le moment de sortir votre liste et de la dépoussiérer !

Parce que, NON, il n’y a pas de date de péremption pour apprendre de nouvelles choses,

OUI, il existe au 21ème siècle, des moyens de débuter et d’apprendre rapidement tout ce que vous souhaitez à tout âge. Foi de Learneuse ! Nerd smile

C’est en me lançant dans un de mes nouveaux projets d’apprentissage que j’ai eu l’idée du thème de cet article.

J’ai un truc sur lequel je bloque depuis mon enfance : je n’ai jamais réussi à jouer un morceau de piano de mémoire et en public. C’est vraiment hyper frustrant, surtout quand, dans une soirée entre amis ou une fête familiale, quelqu’un prend sa guitare ou se met au clavier pour enchaîner, comme ça, l’air de rien, à la cool, sans partitions, plusieurs morceaux Surprised smile. J’aimerais tellement savoir faire ça.

Bref, j’ai donc cherché une méthode qui m’aiderait à atteindre mon objectif rapidement et je suis tombée sur le livre « The first 20 hours » de Josh Kaufman.

Ce learning-addict a appris le ukulélé, le surf, le yoga, la programmation, la dactylographie et le jeu de Go en un temps record grâce à la méthode des 20h qu’il a développée.

Ce livre m’a concrètement été utile pour mettre en place une routine quotidienne et avancer dans mon projet « piano » (je vous en reparlerai dans mes chroniques de learning-addictWinking smile). C’est comme si le brouillard dans lequel je baignais jusque-là s’était dissipé.

Je me suis dit que cette découverte pourrait vous aider à enfin passer au-dessus des barrières qui vous empêchent de débuter et à apprendre rapidement ce que vous avez toujours rêvé de faire.

Dans cet article, je partage avec vous une synthèse de conseils tirés de mon expérience et les principes de la méthode universelle d’apprentissage accéléré de Josh Kaufman :

I- Passer au-dessus de vos barrières mentales et lancez-vous !

II- Comment tout apprendre rapidement avec le sourire : le témoignage d’un learning-addict

III- LES 10 principes de la méthode des 20 premières heures de J.Kaufman (exemple à l’appui : l’apprentissage rapide du Ukulélé )

Suivez le guide Be right back

Lire la suite

8 habitudes pour lire plus vite et mémoriser l’essentiel d’un livre (+mon avis sur la lecture rapide)

lecture rapide ou active

Vous avez envie d’en apprendre plus sur le marketing digital, la couture facile ou la biologie moléculaire?

Rien ne vaut un bon livre pour faire vos premiers pas ou vous perfectionner sur le sujet.

Mais si vous êtes comme moi, vous entassez des piles de livre non lus sur votre table de chevet et vous désespérez de trouver un jour le temps de vous attaquer à cet Everest de papierSad smile.

Pour l’anecdote, je pense que ce phénomène doit être courant chez nous les humains du 21ème siècle puisque les japonais ont même créé un mot spécial pour cela : le tsundoku, mot-valise qui signifie « lecture empilée dans un but futur d’utilisation » 😊.

Je me suis donc dit qu’une solution simplissime serait de lire plus vite pour pouvoir caser mes lectures ici et là dans mes journées. Sauf qu’après avoir parcouru des tas de ressources sur la lecture rapide, j’ai compris que ce n’était pas vraiment une solution qui me convenait. Franchement, à quoi bon lire en accéléré si c’est pour ne comprendre que la moitié des choses, ne rien retenir et perdre le plaisir d’apprendre ce que ces auteurs ont à partager ?

J’ai trouvé beaucoup mieux pour apprécier et mémoriser l’essentiel d’un livre tout en optimisant son temps de lecture : la lecture active.

Voici le programme de cet article :

I- Savoir lire vite et bien, une compétence tout-terrain utile au quotidien

II- Les limites de la lecture rapide : Lire plus vite à tout prix, bof ! Lire malin et efficace, oui !

III- 8 habitudes de lecteur actif pour lire vite et bien sans perdre en compréhension et mémorisation

Suivez le guideBe right back

Lire la suite

Oser demander et avancer dans vos projets (en 4 étapes)

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Oser se lancer, Oser se jeter à l’eau” organisé par le blog “Votre Voix au service de votre Vie” d’Emmanuel Jublin. J’aime beaucoup le travail d’Emmanuel. Il est formateur et musicien chanteur. Sa mission est d’accompagner les personnes à retrouver confiance dans leur voix et à oser prendre la parole en public.

oser demander oser se lancer

J’ai toujours été d’un naturel plutôt réservé. Avant d’oser demander un service ou un renseignement, je vais d’abord me poser un milliard de questions :”Est-ce que je vais déranger ? Est-ce que je peux plutôt essayer de me débrouiller toute seule ? Est-ce que ma question est pertinente ? Que va penser la personne ?…”.

Bref, mon côté un peu trop réfléchi va souvent prendre le dessus et il m’est très souvent arrivé de ne rien demander du tout.

Le côté positif  de ce trait de caractère : je suis très autonome et j’ai pris l’habitude de trouver d’abord des solutions seule.

Le côté négatif : A trop vouloir tout résoudre en superwoman, je m’épuise et je me rends compte que je n’avance pas si bien que cela dans mes projets. J’ai parfois de grands moments de solitude !

Heureusement, j’ai progressé sur cette question, même si demander spontanément un service n’est pas encore totalement naturel pour moi.

Avec le temps et l’expérience, j’ai compris ce que signifiait ce proverbe africain :

“Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”

oser demander et s'entraider

By Ninno Jack JR

Si seulement oser demander et faire un pas vers les autres pouvait être simple et naturel ? Notre vie serait tellement plus légère et plus riche d’enseignement ✨!

Il est temps de passer à l’action :

  • Si vous en avez assez de ne pas oser franchir la porte du bureau de votre collègue pour demander son avis sur le dossier Tartempion,
  • Si vous en avez marre de ne pas oser poser la question qui tourne en rond dans votre tête à votre prof,
  • Si vous voulez vous jeter à l’eau pour demander à cette pointure de votre domaine de soutenir votre projet,

prenez le temps d’entraîner et de muscler vos neurones de la Demande !

Pour cela, il vous suffit de suivre les 4 étapes qui vont vous aider à oser vous lancer :

I- Comprendre pourquoi vous n’osez pas demander ?

II- Apprendre à oser demander

III- Apprendre à savoir demander

IV- Que demander pour apprendre et avancer dans vos projets ?

Suivez le guide 😊…

Lire la suite

Réussir ses révisions de dernière minute en 5 étapes

réviser à la dernière minute

Cet article est spécialement dédicacé :

  • A toutes celles et ceux qui n’ont pas encore compilé leurs fiches de révision et qui, dans un sursaut de lucidité, viennent juste de réaliser que leurs examens sont dans 15 jours,
  • Aux étudiants qui ont pris du retard dans leurs révisions à cause d’une maladie ou d’un contretemps,
  • Aux lecteurs chanceux qui échappent aux concours et partiels cette année mais qui bientôt procrastineront aussi et auront peut-être à bosser au dernier moment,
  • A V. qui a baroudé 6 mois en Amérique du Sud et qui a eu 2 mois pour réviser tout le programme du bac de français 😊,

Théoriquement, nous savons que pour bien apprendre, il est préférable de s’y prendre à l’avance et d’espacer ses révisions dans l’année pour mémoriser.

La réalité veut que nous soyons des êtres humains avec nos hauts, nos bas et nos petites faiblesses. En écrivant cet article, je me suis d’ailleurs demandée s’il existait un étudiant ou un élève sur terre qui n’avais jamais révisé à la dernière minute ? (si vous êtes cet étudiant d’exception, faites-moi signe dans les commentaires 😉).

Si le compte à rebours a déjà démarré et que vous êtes en panique à l’idée d’ingurgiter tout le programme de l’année en 2 semaines, prenez une grande respiration et lisez ce post. Il va falloir faire face à la réalité, l’accepter et adopter un plan d’action pour limiter la casse ( et peut-être avoir une bonne surprise au final !).

Il est hors de question d’opter pour le plan « je dévore un maximum de connaissances en un minimum de temps » sous peine de grosse indigestion et de crise de foie (foi) inévitable.

Avec un peu de bon sens et quelques éclairages💡 sur le fonctionnement de votre cerveau, je vais vous expliquer comment réussir vos révisions de dernière minute en 5 étapes :

  • Etape n°1 : Adoptez une stratégie astucieuse pour apprendre l’essentiel en peu de temps
  • Etape n°2 : Organisez et planifier vos révisions pour calmer la panique
  • Etape n°3 : Complétez vos cours par des ressources qui vous feront gagner du temps
  • Etape n°4 : Révisez activement
  • Etape n°5 : Offrez des temps de repos réguliers à votre cerveau

Suivez le guide ! Be right back

Lire la suite

Evénement inter-blogueurs : 3 conseils pratiques pour bien débuter et hacker son éducation dans votre discipline préférée

evenement interblogueur hacker son education

“Hacker, ça suppose de trouver un moyen original, détourné, pour atteindre ses objectifs. », Côme Courteault, Thefamily

Oyé ! Oyé ! Amis blogueurs et amis lecteurs !

J’organise le premier événement inter-blogueurs de Learneuse.com sur le thème “ 3 conseils pratiques pour bien débuter et hacker son éducation dans votre discipline préférée »✨😊.

Quasiment tous les domaines peuvent être abordés dans ce carnaval d’articles : informatique, couture, éducation, danse, développement personnel, japonais, management, piano, course à pied, peinture, physique-chimie, méditation, jardinage bio…

Il s’agit tout simplement de partager avec les lecteurs les clés qui leur permettront :

  • d’enfin oser se lancer,
  • d’acquérir les bases qui les aideront à pratiquer rapidement avec plaisir,
  • d’éviter les principales erreurs que font les débutants

Comment ça marche ?

Vous êtes blogueur, vous adorez apprendre et transmettre. Vous pouvez écrire un article inédit sur le thème proposé. Je diffuserai un article sur mon blog et j’enverrai à mes abonnés un livre récapitulatif qui compilera les contributions de tous les participants 😃.

Le carnaval d’articles est un événement qui profitera à tous :

  • Aux lecteurs qui bénéficieront de conseils riches venant de tous horizons,
  • Aux blogueurs qui pourront se faire connaître et améliorer leurs référencements,
  • A tous, car c’est un moyen de créer du lien et peut-être de partager des passions communes.

Lire la suite