Article invité 😊 : Apprendre à apprendre avec les langues

apprendre les langues

Dans cet article, je donne la parole à  Anne-Lise du blog Grandirenlangues .

Très naturellement, Anne-Lise a pris contact avec moi pour me proposer ce post qui explique comment apprendre les langues étrangères pouvait booster vos capacités à apprendre à apprendre tout ce que vous souhaitez.

Mon invitée est diplômée en allemand et sciences politiques. Elle est passionnée de langues :

Son objectif : Changer votre vision des langues !

Son message : Vous êtes forcément bons en langues !

  • Si vous avez peur de parler anglais devant les autres,
  • Si vous pensez que vous êtes définitivement nul en langues,
  • Si vous rêvez de parler une deuxième ou une troisième langue depuis longtemps,
  • Si vous voulez transmettre l’amour des langues à vos enfants,
  •  Si vous cherchez  un projet qui pourrait vous ouvrir des portes et vous rendre plus confiant,

L’expérience et les conseils d’Anne-Lise vous aideront à oser vous lancer dans l’apprentissage d’une nouvelle langue.

Dans son article très complet, elle vous explique comment le fait de vous initier à d’autres langues peut changer votre vie positivement et combien cela vaut la peine d’y consacrer du temps.

Au programme :

I- Apprendre les langues étrangères entraîne votre cerveau

II- Apprendre les langues étrangères vous aide à vous sentir mieux

III- Apprendre les langues étrangères ouvre votre champ de compétences

Suivez le guide Be right back


Nous savons qu’apprendre les langues, c’est utile, et que cela peut beaucoup nous apporter. C’est en tout cas un sujet qui me tient fortement à cœur et que j’ai très envie de vous partager.

Vous allez peut- être trouver que je ne vous apprends rien… C’est vrai après tout. Je suppose que si vous êtes sur le blog de Johanna, vous vous intéressez aux apprentissages et vous connaissez tous les secrets pour hacker votre éducation.

Vous acceptez de rester jusqu’à la fin malgré tout ?

On ne sait jamais, je pourrais vous révéler le secret de la potion magique qui vous aidera à faire de votre apprentissage des langues, une arme secrète pour tous vos autres apprentissages.

Oui, oui, c’est ce que je vais faire.

Bon, la potion magique c’était pour la référence à Astérix Winking smile. En vrai, je ne crois pas qu’il y en ait une. Des méthodes, des astuces, des connaissances à acquérir pour mieux apprendre, ça oui ; bien sûr, ça existe. Sinon vous et moi ne serions pas là. Par contre, un truc que vous pourriez avaler et qui vous rendrait tout d’un coup super fort sans rien avoir à faire, à ma connaissance, ça n’existe que dans les fictions !

 Et heureusement !

Vous imaginez si nous pouvions tout savoir sur tout, tout de suite ? Ça peut paraître fou mais je crois que nous nous ennuierions assez vite Sad smile.

Plus de challenge ! Fini la fierté d’arriver enfin à faire quelque chose de nouveau après des jours d’exercices ! Plus d’objectif !

A mon avis, nous ne tiendrions pas le coup très longtemps.

Parce que notre cerveau est fait pour apprendre des nouvelles choses. Il a même besoin de nouveaux apprentissages pour rester en bonne santé.

En parlant de cerveau. J’arrive au premier point dont je voulais vous parler.

Alors c’est parti ! Après vous avoir parlé du cerveau, je vais vous parler de la confiance et des multiples compétences que vous développez en apprenant une langue. Vous verrez qu’elles peuvent vous aider dans pas mal d’autres domaines !

Bonne lecture !

I- Apprendre les langues étrangères entraîne votre cerveau

Apprendre une langue, c’est bon pour le cerveau. Comme tous les apprentissages, c’est certain !

Ce que je vais vous dire ne va pas vous étonner. Vous allez facilement pouvoir le transposer à d’autres activités. L’apprentissage d’une langue fait cependant  travailler votre cerveau et vous permet d’apprendre à apprendre selon des critères bien précis.

apprendre les langues étrangères

Vous sortez de  votre zone de confort

Le cerveau est un muscle qui a besoin, comme tout muscle, de s’entraîner régulièrement, d’être bien nourri et bien hydraté.

Une langue étrangère répond bien à ces exigences car elle demande au cerveau de s’adapter à un fonctionnement auquel il n’est pas habitué.

Cela peut être difficile car cela vous pousse à sortir de votre zone de confort.

Vous bousculez les repères que vous utilisez depuis tout petits pour communiquer, décrire et penser le monde qui vous entoure.

apprendre une langue etrangere

C’est donc compliqué et c’est normal que cela le soit de plus en plus en grandissant, car votre monde est de plus en plus construit, vos pensées de plus en plus claires, votre langage de plus en plus évolué.

Cela sera cependant plus que bénéfique pour votre cerveau qui va s’habituer à élargir sa vision et à apprendre des choses différentes de ce qu’il connaît.

En fait, en apprenant une langue étrangère il va apprendre à apprendre des choses nouvelles.

Ouf, compliquée comme phrase. Est ce que vous voyez l’idée ?

C’est simple : Quand vous aurez appris une langue, vous aurez plus de facilités à sortir du cadre que vous connaissez et à être à l’aise dans des apprentissages différents.

Je vous donne un exemple :

Imaginez qu’après vous être habillé en couleur très foncée pendant une grande partie de votre vie, vous appreniez à porter des couleurs flashs.

Cela va être déstabilisant et dur au début.

Mais une fois que ce sera acquis, vous allez non seulement apprécier les porter mais aussi développer une sensibilité à la couleur et oser assumer qui vous êtes.

Le simple fait d’apprendre à porter des couleurs flashs va vous permettre de sortir de votre zone de confort et vous aider à faire beaucoup d’autres nouvelles choses.

apprendre une nouvelle langue

Vous créez de nouvelles connexions

C’est un deuxième atout de l’apprentissage des langues pour le cerveau. Ces connexions, précieuses et indispensables à toute activité humaine, sont d’autant plus précieuses dans ce cas car elles renvoient à la fonction langagière, que nous maîtrisons tous d’une manière ou d’une autre.

Imaginez un enfant qui est en train d’apprendre à parler . Que fait t-il ?

C’est très intéressant car cela met en lumière ce que nous faisons automatiquement lorsque nous maîtrisons notre langue maternelle …Mais qui est en fait le résultat final d’un processus long d’établissement de connexions dans notre cerveau !

Revenons à notre enfant.

Lorsqu’il commence à parler :

  • Il va essayer tout d’abord d’associer un mot à un concept ou un objet qu’il connaît.
  • Ensuite, il va pouvoir, en désignant l’objet, prononcer le son correspondant à ce mot.

apprendre une deuxieme langue etrangere

Ces deux étapes sont en fait deux connexions qui se construisent dans le cerveau au fil du temps et des découvertes de l’enfant.

Quand nous apprenons une langue étrangère, il se passe la même chose :

  • Nous devons tout d’abord associer un nouveau mot à celui que nous connaissons dans notre langue maternelle pour pouvoir le comprendre.
  • Notre mémoire va entrer en jeu pour nous permettre de retenir cette nouvelle information.
  • Ensuite, seulement nous serons capables de réutiliser ce mot dans son contexte et avec la bonne prononciation.

Pour résumer, apprendre une langue étrangère vous permettra donc de créer de nouvelles connexions dans votre cerveau qui vous seront très utiles pour développer n’importe quel apprentissage !

Vous développez une meilleure mémoire

Une étude publiée dans Science Daily en 2011 a montré que les personnes qui apprennent plus de deux langues ont 5 fois moins de risque de développer des symptômes de perte de mémoire.

Impressionnant non ?

C’est dire à quel point apprendre une langue maintient notre cerveau en forme mais surtout vous aide à maintenir votre mémoire au taquet.

En fait c’est encore une fois très simple : Si vous parvenez à mémoriser une langue étrangère, vous pourrez plus facilement retenir n’importe quoi.

Vous l’avez compris : Si vous voulez être le prochain champion de Memory, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire ! Winking smile

apprendre une troisieme langue

En bref, voici les 3 stades de la mémoire appliqués à l’apprentissage d’un nouveau mot pour vous donner un exemple concret (Je vous conseille de les garder bien en tête !) :

  • La découverte de ce mot : Vous découvrez dans votre leçon d’allemand du jour que Schokolade essen signifie : manger du chocolat. Vous connaissiez déjà le mot «  Schokolade », la nouveauté est donc surtout le verbe «  essen ».
  • La consolidation et l’enregistrement de ce nouveau mot Vous allez écrire ce mot dans votre cahier, le répéter, rédiger une phrase avec…
  • La phase de récupération : Juste aprè,s puis un peu plus tard, vous allez lors d’un exercice aller récupérer cette information dans votre mémoire pour pouvoir expliquer, par exemple, ce qui vous fait du bien quand vous êtes triste.

Si vous arrivez à appliquer cela pour le vocabulaire, vous pourrez le faire pour d’autres choses que vous apprenez, que ce soit des dates historiques ou la meilleure technique pour taper vite sur un ordinateur.

Attention par contre : ces 3 étapes de mémoire (découverte/consolidation/récupération) sont indispensables.

parler plusieurs langues

II- Apprendre les langues etrangeres vous aide à vous sentir mieux

Vous gagnez en confiance

L’apprentissage d’une langue est à mon sens particulièrement révélateur de la nécessité de faire des erreurs pour bien apprendre. Et surtout du fait que l’imperfection ne doit pas vous empêcher de pratiquer.

En fait, il y a un énorme paradoxe : Apprendre une langue étrangère est une activité qui peut créer de la confiance.

Saviez vous que quand vous parlez une langue étrangère, votre cerveau sécrète de la dopamine, l’hormone du plaisir ?

Oui, parler une langue peut avoir le même effet sur votre moral qu’un carré de chocolat. Vous voulez essayer 😉 ?

Donc le paradoxe c’est celui là : Apprendre une langue vous donne confiance mais pour apprendre une langue, il faut avoir confiance !

Haha. Merci Anne-Lise, tu nous aides beaucoup là !

comment parler plusieurs langues

J’espère que vous acceptez quand même de rester encore un peu ici. Je vais vous raconter quelque chose qui devrait vous éclairer.

Mon histoire :

Quand j’étais ado, j’étais très timide et j’avais zéro confiance en moi. Il faut dire que les autres ne m’aidaient et me faisaient bien comprendre que j’étais différente, que je ne rentrais pas dans le moule des gens cools et sympas.

J’avais plutôt des bonnes notes à l’école mais je n’étais pas non plus Einstein. En plus à 14 ans, c’est mal vu d’être bon. Donc clairement ce n’était pas particulièrement une fierté.

Et encore plus clairement pas la meilleure période de ma vie

Difficile dans ces conditions d’avoir confiance et de bien apprendre. En plus, comme je suis une quiche en musique, j’ai eu au départ énormément de mal avec les langues. (Vraiment je vous assure, je ne dis pas ça pour ajouter du drame à mon histoire Surprised smile)

Dans tout cela, j’ai quand même eu la chance de commencer à apprendre l’allemand avec une prof formidable et de pouvoir ensuite partir en échange en Allemagne.

Je n’avais pas confiance en moi, je me trouvais nulle mais j’avais trouvé quelque chose qui me parlait. Ca n’a pas fait de moi une bilingue immédiatement bien sûr mais ça m’a donné la confiance nécessaire pour persévérer dans mon apprentissage.

Pour simplifier : J’aimais l’allemand-donc j’étais à l’aise- donc j’ai eu envie d’apprendre- donc j’ai travaillé- donc j’ai progressé- donc j’étais encore plus à l’aise- donc j’ai eu plus confiance en moi !

apprendre a parler les langues étrangères

Vous voyez ce cercle vertueux ? Quand on dit que le positif attire du positif, c’est exactement ça.

Si j’y suis arrivée, vous pouvez y arriver aussi.

Vous pouvez décider de créer votre propre cercle vertueux en partant de ce que vous aimez faire et de ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise ! Cela vous donnera une force pour apprendre une langue et pour apprendre tout court !

En développant votre confiance, vous serez plus à même d’apprendre tout simplement…Et vous aurez appris à apprendre avec les langues  !

Vous apprenez à être plus tolérant

Car plus que la langue en soi, qu’apprenez-vous quand vous étudiez une langue étrangère ? Plus que la grammaire, plus encore que la communication ?

Vous apprenez l’existence d’autres cultures, d’autres manières de pensées. En apprenant une langue, vous faites un acte de tolérance et de solidarité.

De tolérance parce que vous acceptez que l’autre ne parle pas la même langue que vous et ne raisonne pas de la même manière que la vôtre.

De solidarité car en apprenant la langue d’autrui, vous lui tendez une main, vous créez un pont entre vous, vous ouvrez une frontière.

Apprendre cela à travers les langues, c’est sûrement une des plus belles choses à retenir. La tolérance nous apprend que nous ne savons pas tout et que les autres peuvent avoir une autre réponse à nos questions.

La solidarité nous apprend qu’ensemble nous sommes plus forts et que c’est en tendant la main, en créant des ponts que nous construisons nos plus belles victoires.

Un bon fil rouge pour tous vos apprentissages, qu’en dites-vous ?

apprendre vite une langue etrangere

III- Apprendre les langues etrangeres ouvre votre champ de compétences

Vous dissociez vos apprentissages du cadre scolaire…

Les langues ont cette particularité qu’elles nous concernent tous particulièrement.

Quelques soient nos goûts et notre personnalité, nous avons tous le besoin de communiquer et nous utilisons le langage d’une manière ou d’une autre.

Les langues ont aussi l’intérêt de pouvoir facilement nous montrer comment apprendre de manière concrète dans la vraie vie et ce, de façon différente des apprentissages scolaires.

En effet si certaines matières peuvent, dans un cadre idéal, être apprises de manière théorique, ce n’est pas le cas des langues qui doivent forcément passer par l’oral.

Si vous passez des heures à écouter de l’anglais, sans rien faire à coté, c’est-à-dire ni essayer de comprendre, ni essayer à votre tour de parler, vous pourrez certainement au bout d’un moment très bien comprendre.

Par contre vous ne parlerez pas.

Idem pour les exercices écrits ou de traduction. Ils peuvent être une base de réflexion et de découverte de la langue. Mais s’ils ne sont pas associés à un objectif concret de communication, vous progresserez de façon très limitée.

Apprendre une langue vous permettra donc d’apprendre à toujours relier votre apprentissage à un objectif qui pourra être personnel et pas forcément associé au cadre scolaire.

…Et vous réalisez que vous pouvez apprendre partout

C’est ce qu’il y a de chouette avec les langues ! Nous pouvons les travailler presque dans toutes les situations de la vie quotidienne :

Et comme, c’est facile de voir à quoi servent les langues étrangères, c’est d’autant plus facile de rentrer dans les apprentissages d’une manière moins classique.

Cette compétence que vous développerez vous permettra d’apprendre une chose fondamentale pour tous vos apprentissages :

Après les avoir dissocier du cadre scolaire strict, vous pourrez les ancrer dans une situation de la vie courante qui vous parle.

Cela vous permettra d’apprendre plus efficacement d’une part et d’autre part de pouvoir transférer ce que vous apprenez à d’autres choses. Cela vous apprendra à ouvrir vos apprentissages vers d’autres choses.

apprendre facilement les langues

Vous développez les fameuses 5 compétences

L’apprentissage d’une langue repose sur 5 compétences indispensables lorsque nous voulons atteindre une maîtrise totale de la langue souhaitée.

Ces 5 compétences sont très différentes et apportent chacune une approche de la langue et des acquis qui lui est propre.

Petit rappel si vous ne les connaissez pas :

  • La compréhension de l’écrit,
  • L’expression écrite,
  • L’expression orale en continu (exposés, discours…),
  • L’expression orale en interaction (dialogues),
  • La compréhension orale.

Dans une progression bien construite, elles sont étudiées progressivement en commençant par décrypter 1 mot puis 2, puis 3, puis enfin toute une phrase et tout un texte ou une petite conversation.

Idem pour la production qu’elle soit écrite, orale, continu ou en interaction.

Derrière celles-ci se cachent donc une infinie d’actions et plusieurs méthodologies adaptées à chacune d’elle.

methode pour apprendre les langues

Prenons un exemple concret pour que ce beau blabla soit plus clair :

  • Si vous apprenez à faire une commande au restaurant en langue étrangère, vous allez travailler l’expression orale en interaction ; vous allez donc être capable de poser une question mais aussi d’écouter la réponse ou une autre question avant de vous aussi pouvoir répondre.

Vous allez pouvoir travailler de la même manière chacune des compétences !

Imaginez tout ce que vous allez pouvoir et savoir faire après avoir pris la peine d’apprendre une langue dans toutes ses dimensions ?

Vous ne serez plus le/la même ! Winking smile

(Si vous en voulez en savoir plus, j’ai également écrit un article qui détaille comment travailler chacune des 5 compétences. Vous pouvez le découvrir en cliquant ici)

Alors, quel est le point qui vous parle plus ? Quel est celui qui va vous permettre d’hacker le plus possible votre éducation ? Dites le en commentaires et partagez cet article à une personne qui pourrait être intéressée !

Je vous souhaite une belle route sur le chemin de vos apprentissages,

Anne-Lise du blog Grandirenlangues.com


Un grand merci à Anne-Lise pour sa contribution 😊. J’espère que cette lecture a titillé votre envie de découvrir de nouvelles langues et de nouveaux horizons !

A bientôt sur Learneuse.com !

Pour aller plus loin :

Cet article est le n°26/52 du défi: “52 idées à explorer pour aider vos 12-25 ans à trouver leur voie”

Aimer et partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions sur “Article invité 😊 : Apprendre à apprendre avec les langues

  1. Sonnya dit :

    Cet article me parle bien car je reconduis mon abonnement Babbel de semestre en semestre sans m’y mettre. L’idée de ne pas me faire comprendre est difficile pour moi. J’ai cette peur à surmonter. Peut être une idée d’article pour donner des conseils. 😉

    • Jo Andria dit :

      Bonjour Sonnya, Ah! Cette peur de parler et de se faire comprendre, je la connais bien. La confiance vient en pratiquant pas à pas. J’imagine que cette peur dépendra de l’enjeu de la situation. Il est vrai que dans le cadre professionnel, cela peut être plus stressant. Peut-être qu’essayer de pratiquer dans des situations plus décontractées avec de vraies personnes ou dans des petits groupes de conversation serait plus rassurant ? Merci pour ton partage Sonnya !😊

  2. Delphine dit :

    J’adorerai parler anglais que ce soit pour voyager ou pour lire des livres inspirants. Il est vrai que c’est réellement un apprentissage à part entière qui prend des mois, des années… je pense que l’une des clés d’un bon apprentissage et l’immersion dans un pays pratiquant la langue.

    • Jo Andria dit :

      Coucou Delphine, oui l’immersion reste la solution idéale pour apprendre de la manière la plus “organique” possible. Mais si tu as par exemple très envie de lire en anglais, tu peux juste commencer à travailler cette compétence-clé dont parle Anne-Lise (compréhension de l’écrit). Parler viendra après ! C’est tellement chouette de pouvoir avoir accès à des ressources en anglais ! ça ouvre des horizons !😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *