Technique de mémorisation : 9 intelligences pour ne plus jamais oublier

Intelligences multiples et memorisation

C’est le jour J. Vous êtes assis dans cette immense salle d’examen, au milieu d’autres candidats qui grattent frénétiquement sur leurs copie doubles grand format.

L’examinateur annonce qu’il vous reste 5 minutes pour finaliser votre copie. C’est la panique ! Vous n’avez pas encore répondu à la dernière question😮.

Zut ! Vous avez la réponse au bout de la langue ! Vous avez un vague souvenir. C’était le premier chapitre qui se trouvait dans votre classeur gris. Vous voyez encore le titre et le schéma sur la page. « Bon sang, ça parlait de quoi déjà ? » Vous aviez pourtant bien révisé et mémorisé cette partie.

Trop tard ! La voix retentissante de l’examinateur sonne la fin de l’épreuve : « Le temps est écoulé, posez vos stylos ! ».

Dépité, vous rendez votre travail inachevé et vous sortez de la salle d’examen. Vous n’avez même pas envie d’échanger avec les autres candidats😔. Vous tracez jusqu’à votre arrêt de bus et laissez tomber la pression durant le trajet.

Et là, pouf ! Le déclic s’opère. Tout d’un coup, vous vous souvenez de la réponse qu’il fallait donner. Mais oui ! Vous le saviez ! C’est trop bête. Vous vous en voulez de ne pas avoir répondu dans les temps . Toutes ces heures à réviser pour rien !

Et vous avez raison de rager. Il ne manquait effectivement pas grand chose à votre cerveau pour aller pêcher la bonne réponse dans votre mémoire.

Le souci est que vous n’exploitez pas tout le potentiel de votre cerveau pour apprendre et mémoriser.

Nous allons donc en finir avec tout ça. Vous allez découvrir dans cet article que vous êtes plus intelligent que vous ne le croyez. En vérité, vous êtes 9 fois plus intelligent que vous ne le pensez.

Alors, prêt à changer votre vision de l’intelligence ?

Cette période de confinement😷 est le moment idéal pour réapprendre à apprendre, alléger vos séances de travail et apprendre à vos enfants à être autonomes et heureux dans leurs apprentissages🤸‍♀️✨.

Je vous invite donc à explorer vos intelligences multiples avec en bonus 9 techniques de mémorisation propres à chaque type d’intelligence. Vous aurez ainsi 9 fois plus de chance de mémoriser ce que vous essayez d’apprendre.

Suivez le guide ! Be right back

Lire la suite

Ecole 42 : peut-on apprendre et réussir sans cours, sans profs et sans diplôme ?

ecole 42

L’Ecole 42 ? Mais qu’est ce que c’est que cet OVNI ?

Une école sans profs, ni cours, ni diplômes ?

Ça existe ça ?🤔

Et oui ! L’Ecole 42 existe bien.

Elle a d’ailleurs été classée 2ème meilleure école de code du Monde en 20191.

Cela faisait longtemps que j’avais envie de vous parler de la pédagogie de cette école pas comme les autres. D’après les recruteurs, les développeurs qui sortent de 42 sont très appréciés pour leur technicité, leur créativité et leurs fortes capacités d’adaptation.

Ces élèves 3.0 n’ont visiblement pas de difficultés à faire leur place dans la nouvelle économie.

Quel est leur secret ?

J’étais curieuse de savoir si nous pouvions nous inspirer de leurs parcours et de leurs façons d’apprendre pour, nous aussi, nous épanouir dans nos études et nos vies professionnelles.

Je suis donc directement allée à la source et j’ai parcouru le livre « Apprendre 3.0 » fraîchement écrit par Nicolas Sadirac, inventeur de cette pédagogie et fondateur des 2 écoles à l’origine de 42, l’EPITA et l’EPITECH.

Bon, pour tout vous dire, ce visionnaire génial a malheureusement été au cœur d’un scandale qui a quelque peu terni l’image de l’Ecole😞.

Il a depuis démissionné et cédé sa place à une directrice tout aussi engagée et dynamique, Sophie Viger qui se bat pour redorer le blason de l’Ecole et continuer à innover en matière de pédagogie.

Mais, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.

Même si vous n’avez pas du tout envie de devenir un codeur frénétique, je vous encourage à lire la suite de cet article.

Les ingrédients qui font la réussite de 42 sont une belle source d’inspiration pour qui veut prendre son éducation en main et se donner une chance de trouver sa place dans le Monde d’aujourd’hui.

Je partage avec vous les principaux enseignements que j’ai retirés de cette lecture. Après avoir lu cet article, vous aurez en tête des idées d’action pour mieux apprendre tout au long de votre parcours et devenir vraiment compétent dans votre domaine.

Cet article est un peu plus long que mes autres posts. Comptez 15 à 20 minutes de lecture. Vous pouvez le lire en plusieurs fois.

Vous trouverez dans chaque partie une rubrique “🎬A vous de jouer” qui vous permettra d’appliquer les principes de l’Ecole 42 dans votre quotidien.

Au programme :

I- Naissance de l’Ecole 42, une école pas comme les autres

II- Apprendre sans cours

III- Apprendre sans profs

IV- Etre libre de son emploi du temps

V- Apprendre en projet avec ses pairs

VI- L’Ecole 42, une école de la pratique avant tout

VII- Apprendre avec les nouvelles technologies

Suivez le guide Be right back

Lire la suite

3 routines de “bosseuse zen” pour être efficace au travail sans s’épuiser (ou comment buller avec brio ?)

Cet article participe à l’événement interblogueurs‘’Mes 3 méthodes efficaces pour être plus zen au quotidien’’ organisé par le blog “Devenir efficace et plus zen” de Johann, un blog où il vous propose de développer votre efficacité pour vivre une vie riche et épanouissante.

etre efficace au travail

J’aime que mon travail soit bien fait. J’ai un petit côté perfectionniste agaçant qui fait de moi une candidate de premier choix au burn-out Disappointed smile.

Avant, je pensais qu’être efficace au travail signifiait être plongée non-stop dans le flux ininterrompu de mes tâches, sans faire de break.

J’étais un peu du genre à zapper les pauses-café et à avaler un encas vite fait à midi pour traiter au mieux un maximum de dossiers.

Résultat : en fin de semaine, j’étais littéralement épuisée et je traînais de gros reliquats de fatigue la semaine suivante. Un véritable cercle vicieux !

Vous allez me dire, c’est normal, c’est la pression du boulot qui veut ça.

Et ben non ! Maintenant que je suis en disponibilité et que je suis libre d’organiser mon temps comme je le souhaite, je m’impose exactement le même rythme.Crying face

C’est grave docteur ?

Heureusement, il y a quelques semaines, en pliant mon linge, j’ai eu une révélation.

J’écoutais un passage de l’excellent livre de Cal Newport, « Deep Work ».

Dans ce livre, il raconte l’histoire de Tim Kreider, essayiste et dessinateur humoriste, allergique à l’idée d’être débordé dans son job.

Tim Kreider se définit comme la personne ambitieuse la plus paresseuse au monde. Un jour, il en a eu ras le bol d’être submergé d’emails et de demandes impromptues. Cela l’empêchait de se concentrer sur le cœur de son métier, à savoir, écrire de bons articles.

Il s’est donc isolé dans un coin perdu de campagne sans connexion internet pour ne plus être dérangé. Il a lu, pris le temps de vivre et contemplé la nature.

Contre toute attente, il a produit ses meilleurs contenus durant cette retraite. Cette oisiveté à temps partiel lui a été salutaire pour progresser d’un bond dans son métier.

A la fin de cette histoire, Cal Newport conclut avec cette analogie :

« L’oisiveté ce n’est pas des vacances, un luxe ou un vice. Elle est aussi importante pour le cerveau que la vitamine D pour le corps. Quand nous en sommes privé, nous souffrons d’une détresse mentale aussi handicapante que le rachitisme. »

Là, j’ai bugué : « Ah ben mince ! Se détendre, ne rien faire, se délasser, buller, paresser, c’est bien alors pour être efficace dans son travail ? »

Selon Cal Newport et les recherches de nombreux scientifiques, oui !

Quel soulagement !Rolling on the floor laughing

Cette analogie a complètement changé ma vision du travail sérieux. J’ai lâché mon costume d’employée modèle exténuée, pour mon costume de bosseuse-zen.Nerd smile

En réalité, j’ai compris comment produire un travail de qualité tout en prenant le temps de paresser.

Si vous êtes saturé de travail et que vous tenez tout de même à bien faire les choses sans y laisser votre peau, lisez ce qui suit.

Inspirée par Cal Newport, je partage avec vous mes 3 routines de “bosseuse zen”. J’ai décidé de les inscrire à mon emploi du temps quotidien pour être efficace au travail et faire du bon boulot sans m’épuiser.

Vous allez apprendre comment recharger les batteries de votre cerveau en bullant avec brio.

Au programme :

I- Mais ça veut dire quoi en vrai “buller pour mieux travailler” ?

II- Pourquoi “buller” est incontournable pour être zen et plus efficace au travail ?

III- Routine N°1 de “bosseur zen” : aller au contact de la nature

IV- Routine N°2 de “bosseur zen” : buller à temps complet en soirée pour être plus efficace au travail le lendemain

V- Routine N°3 de “bosseur zen” : buller oui ! mais avec méthode !

Suivez le guide Be right back

Lire la suite

Comment bien réviser et préparer un concours avec le Mindmapping ? (5 exemples)

comment bien reviser avec les mindmaps

Vous êtes déterminé 💪. Vous avez décidé de préparer et réussir ce concours ou cet examen coûte que coûte.

Vous allez la décrocher cette place au soleil, celle qui vous ouvrira les portes de la voie dont vous rêvez tant !😎

Avant de vous lancer, vous vous êtes demandé comment bien réviser pour mettre toutes les chances de votre côté.

Depuis plusieurs semaines, vous suivez les cours avec assiduité, vous buvez les paroles des intervenants et prenez frénétiquement le maximum de notes.

Vous passez vos soirées à relire et surligner votre pile de polycopiés, vous compilez vos fiches de révision à petits carreaux et vous dévorez consciencieusement la bibliographie qui vous a été conseillée.

Bref, vous n’arrêtez pas de bûcher !

Mais depuis quelques jours, ça ne tourne plus rond dans votre tête. Il y a beaucoup trop de choses à apprendre et à ingurgiter ! Vous saturez et vous vous demandez comment vous allez pouvoir mémoriser autant d’informations en si peu de temps !

Mais comment font les autres pour y arriver ?

Vous avez le sentiment d’être submergé à l’avance par tout le boulot qui vous attend et êtes sur le point de tout laisser tomber…😔

Et ! Oh ! Réveillez-vous ! Ce n’est pas le moment de flancher ! C’est justement le moment de continuer et de vous accrocher là où d’autres abandonneront !

Vous êtes là pour hacker votre éducation et trouver des solutions pour apprendre vite et bien.🤗

Remettons tout à plat !

Si vous en êtes rendu là, c’est peut-être que vous n’avez pas trouvé la bonne stratégie ni les bons outils pour assimiler vos cours…Ou que vous n’avez pas du tout de stratégie en tête !

Quelque part sur mon blog, je vous raconte comment j’ai réussi du premier coup le concours externe d’attaché territorial (un concours administratif de niveau bac+3) en me préparant seule, durant 4 mois, entre mon boulot à temps plein et ma tribu de 3 enfants.

Ce que j’ai réalisé n’est pas un miracle, mais tout simplement le résultat d’une stratégie bien étudiée.

Au coeur de cette stratégie, un outil m’a particulièrement aidée à intégrer rapidement les fondamentaux d’un domaine qui m’était presque inconnu (le vaste monde des collectivités territoriales).

Cet outil qui m’a permis de ne pas me noyer dans le trop plein d’informations et de figurer sur la fameuse liste des admis, c’est le Mind Mapping.

Vous aussi, vous pouvez obtenir les mêmes résultats.

Vous pouvez apprendre à construire des stratégies d’apprentissage efficaces.

Vous pouvez apprendre à maîtriser des outils qui ont fait leur preuve…

Et réussir comme je l’ai fait.✨🤸‍♀️

Dans cet article, je vous fais gagner du temps en partageant avec vous la façon dont j’ai utilisé le mindmapping pour préparer ce concours.

Vous saurez ainsi comment bien réviser en utilisant 5 techniques gagnantes que j’ai appliquées et qui m’ont aidée à réussir.

Au programme :

I- Pour bien réviser, pensez en images comme les grands génies (les origines du mindmapping)

II- Pourquoi votre cerveau va adorer le mindmapping ?

III- Comment construire une mindmap efficace selon Tony Buzan ?

IV- 5 façons d’utiliser le mindmapping pour bien réviser vos examens et vos concours

Suivez le guide Be right back….

Lire la suite

Comment se concentrer : Des solutions aux problèmes de concentration (#1 Les interruptions 4/4)

 

solutions aux problèmes de concentration

Nous arrivons au dernier chapitre de ce volet consacré à toutes ces interruptions qui envahissent nos vies et qui nous font perdre énormément de temps Call me.

Si vous avez des problèmes de concentration et que vous n’avez pas vu les précédents épisodes :

✅Cliquez ici pour voir la vidéo n°1 “Zapper, c’est dans nos gènes”,

✅Cliquez ici pour voir la vidéo n°2  “Interruptions et perte de temps, fais le calcul”

Cliquez ici pour voir la vidéo n°3 “ Ces petits riens qui te rendent inefficaces”

Mais existe-t-il vraiment de solutions miracles pour réapprivoiser votre concentration dans ce monde hyperactif et hyperconnecté ?

Et bien je dirais qu’il va vous falloir être un warrior pour retrouver le chemin de votre efficacité.

Chaque seconde, une pensée, une notification, un collègue, un pote, une info, une pseudo-urgence, ou une envie peuvent surgir et vous mettre au défi de lâcher votre tâche prioritaire.

Si vous cédez, c’est la porte ouverte aux retards, à l’abandon et aux frustrations.☹️

Votre travail va consister à mettre en place pas à pas de nouvelles habitudes pour être préparé à l’assaut de ces interruptions.

Et comme votre volonté (comme celle de tout être humain) est limitée, inutile de vous donner 36000 solutions à mettre en place.

Pour que vous puissiez goûter au plaisir de progresser et de réussir, je vous livre dans cette vidéo quelques conseils basiques à mettre en place au quotidien pour alléger vos problèmes de concentration.

A vous de choisir une habitude que vous pourrez tester pendant 30 jours (oui, 30 jours c’est un minimum pour obtenir des résultats tangibles et installer une habitude 😇).

Pour réduire les problèmes de concentration, vous avez 2 possibilités :

I- Réduire la quantité de distractions (une évidence ! Mais qui le fait vraiment ?),

II- Limiter les effets des distractions (avec une habitude-clé : l’auto-observation)

Vous trouverez après cette vidéo de 2 minutes :

  • La transcription complète de l’épisode,
  • Une troisième partie où je vous donne des conseils complémentaires pour passer à l’action et enfin décider de ne plus vous laisser distraire pour rien,
  •  Et quelques références pour aller plus loin.

Bon visionnage Be right back

Lire la suite

Comment se concentrer : ces petits riens qui vous rendent inefficace ( #1 Les interruptions 3/4)

manque de concentration

Vous avez vu dans les précédents épisodes de cette série “Comment se concentrer” que votre cerveau était naturellement taillé pour être sensible aux distractions (question de survie !). Vous avez aussi compris que le fait d’être interrompu dans votre travail vous faisait perdre énormément de temps (en tout cas beaucoup plus que vous le croyez !).

Si vous manquez de concentration et que vous n’avez pas vu ces épisodes :

✅Cliquez ici pour voir la vidéo “Zapper, c’est dans nos gènes”,

✅Cliquez ici pour voir la vidéo “Interruptions et perte de temps, fais le calcul !”

Mais, ce n’est pas tout ! Parfois, nous baignons dans l’illusion que nous maitrisons tout, que nous avançons et que nous sommes efficaces.

N’avez-vous jamais eu :

  • La satisfaction d’avoir couru 4 réunions dans une journée (Mais ? Vous avez décidé quoi au juste pendant ces réunions 🤔?),
  • Le sentiment du devoir accompli quand vous avez ouvert tous les mails du jour sans distinction (Même les dizaines de newsletters auxquelles vous êtes abonné malgré vous 😅),
  • La conscience tranquille quand vous avez relu 10 fois votre cours de droit des Institutions Européennes (devant “Danse avec Les Stars”💃),
  • La sensation d’être une super héroïne après avoir fait réviser les multiplications à Teenboy tout en écrivant le compte-rendu de la dernière réunion du club de basket et en textotant les courses à votre Chéri (Zut ! Vous avez cramé le riz🔥!).

Quand il s’agit de se concentrer sur un projet pour lequel on aimerait avoir les meilleures résultats (une bonne note, un diplôme, la concrétisation d’une action ou l’assurance de passer une bonne soirée devant un bon repas pas cramé), la devise est la suivante :

“Ne travaillez pas dur, travaillez intelligemment !”

Et pour travailler intelligemment tout en restant le plus efficace et le plus concentré possible, vous avez besoin :

  • de vous débarrasser des fausses bonnes idées pour gérer les interruptions,
  • de faire le tri entre les distractions anodines et celles qui sabotent réellement tous vos efforts pour progresser dans vos objectifs.

Pour vous éclairer, je partage avec vous les réponses que j’ai données à Superwoman, Supergeek et Superflemme concernant les croyances qui peuvent nous rendre inefficaces :

I- Croire qu’être multitâche résout les problèmes de dispersion

II- Penser que travailler vite compense les retards dus au manque de concentration

III- Confondre pauses reposantes et interruptions qui sapent la concentration

Et enfin, je vous donne quelques pistes pour repérer les différents types d’interruptions :

IV- Les interruptions n’ont pas toutes les mêmes effets sur la concentration

V- Les pires ennemies de votre concentration et de votre efficacité

VI- Quelques conseils complémentaires pour apprivoiser le manque de concentration lié aux interruptions

Vous trouverez après la vidéo, la transcription complète de l’épisode, les conseils complémentaires à lire pour pallier à votre manque de concentration et quelques références pour aller plus loin.

Bon visionnage Be right back

Lire la suite