formation à distance

Se lancer dans une formation à distance : des conseils pour ne pas se louper

 

Les circonstances sanitaires ont contraint beaucoup d’entre vous à travailler et à se former à distance avec plus ou moins de bonheur. Les réunions zoom en bas de pyjama, les cours vidéo en solo devant l’écran, les fichiers powerpoint qu’on n’arrive pas à ouvrir et la connexion qui lâche en plein examen… Ce n’est pas forcément la vision rêvée que vous aviez des études😟.

Et pourtant, le boom de la formation à distance, s’il est choisi et pas subi, peut être une superbe chance pour vous qui souhaitez évoluer professionnellement ou changer de voie. Je dirais même plus ! C’est une nécessité que vous soyez à l’aise avec cette option car, heureusement ou malheureusement, les cours en distanciel deviennent incontournables dans de nombreuses filières.

Dans cet article, je vous partage quelques conseils inspirés de mon expérience personnelle d’étudiante mais aussi de coach formatrice (à distance).

Plusieurs conditions doivent être réunies pour que vous puissiez tirer profit de vos formations à distance. Prépa concours, Master, formation privée…Je sais que cela représente un investissement pour vous. C’est important que vous mettiez toutes les chances de votre côté pour aller au bout de votre cursus, réussir vos examens, obtenir votre diplôme et vous lancer dans le métier de vos rêves✨.

Au programme :

I- Pourquoi apprendre à distance est devenu une compétence indispensable ?

II- Apprendre à distance, une chance : pour qui et pour quoi ?

III- Choisir une formation à distance de qualité et adaptée à vos besoins

IV- Le B.A.B.A pour bien vivre sa formation à distance et aller jusqu’au bout

I- Pourquoi apprendre à distance est devenu une compétence indispensable ?

Je ne vais pas vous mentir. Bien apprendre en distanciel ne relève pas tout à fait des mêmes mécanismes que bien apprendre en présentiel.

Les dégâts de l’enseignement à distance sur les apprentissages des jeunes durant la crise sanitaire

Il y a peu de temps, j’ai écouté avec intérêt l’interview de Marie-Estelle Dupont, une psychologue très inquiétée par les conséquences des mesures sanitaires imposées aux enfants et adolescents. Elle expliquait combien la mise en place brutale et chaotique des cours en distanciel avait perturbé l’apprentissage des élèves. Le choc a certes contribué à une perte de repères. Mais la pauvreté des interactions et des stimulations sensorielles derrière l’ordinateur est un facteur aggravant.

Passif devant un écran, seul dans sa chambre, un élève doit être plus vigilant pour suivre. Il se fatigue plus vite.

En classe, il vit des émotions. Il rit avec ses copains. Il se fait reprendre par son prof. Il change de salle, de place, vit des mini événements variés qui vont lui permettre de contextualiser ce qu’il a appris : « Tiens, le jour où on a fait le cours sur l’ADN, c’est le jour où Leo s’est fait collé parce qu’il mâchait du chewin- gum ! », « Ah oui , je me souviens de l’expérience sur le pH, on était en TD dans la salle de physique chimie. Il faisait super froid, je me rappelle ! » ou «  Le prof m’a posé la question sur les conquistadors alors que je me marrais avec Julien ».

apprendre en presentiel

Le centre de la mémoire est lié aux émotions. En d’autres termes, les émotions et la contextualisation sont des fixateurs de souvenirs très puissants. Et, malheureusement, un jeune qui se retrouve livré à lui-même plusieurs heures par jour en visio, caméra et micro éteint, apprendra et mémorisera moins de choses durablement.

apprendre seul à distance est une compétence indispensable à maîtriser

Parce que bien apprendre à distance, c’est possible, mais ça ne s’improvise pas. Le problème sera le même pour un adulte. Si vous voulez avoir une belle expérience d’apprentissage derrière votre PC, il va falloir recréer autour de vous un environnement stimulant et adapté à votre profil d’apprentissage.

Alors, vous vous dites peut-être que quand cette crise sera terminée, vous n’aurez plus besoin de vous préoccuper de prendre des cours à distance. Vous serez trop content de retourner dans une bonne vieille salle de classe comme avant.

Même si les cours en présentiel ont encore de beaux jours devant eux (rien ne vaut la Vie en Vrai!), de nombreuses écoles ont accéléré la digitalisation* d’un certain nombre de leurs programmes durant la crise sanitaire. C’est une belle occasion pour elles d’optimiser leurs formations, d’innover et de créer de nouveaux parcours mixtes ou 100 % distanciel. L’une de mes filles suit une filière médicale. J’ai été surprise de constater qu’une grande partie des cours est désormais dispensée sous format vidéo à visionner chez soi en autonomie.

Ainsi, que vous appréciez ou pas d’apprendre seul chez vous, si vous envisagez de vous former régulièrement ou de vous replonger dans les études, vous allez devoir apprendre à apprendre à distance pour être au top.

 

II- Apprendre à distance, une chance : pour qui et pour quoi ?

Je vous invite à ne plus subir et à faire de l’apprentissage à distance un vrai choix. Car, il y a de nombreux avantages à opter pour ce type d’enseignement (Si ! Si ! Je vous assure 😉).

se former a distance

La formation à distance, pour qui ?

  • Vous avez un emploi du temps qui ne vous permet pas de suivre des cours en présentiel à plein temps. Vous travaillez, vous avez des enfants ou vous vous occupez d’une personne à charge, vous êtes sportif ou artiste de haut niveau….
  • Vous avez une phobie, un handicap ou une maladie qui vous empêche de suivre un rythme d’étude en présentiel,
  • La formation que vous souhaitez suivre est trop loin de chez vous,
  • Vous savez que le rythme « scolaire », ce n’est pas pour vous. Vous voulez apprendre librement à votre rythme par choix pédagogique.

La formation à distance, pour quoi ?

Quelques exemples de situation dans lesquelles vous pourriez opter pour une formation à distance :

  • Vous êtes en reconversion professionnelle ou vous voulez évoluer vers un poste de plus haut niveau. Vous décidez alors de suivre un cursus complet à distance pour obtenir un diplôme dans un nouveau domaine (Université, CNED, école privée…)
  • Vous préparez un concours post-bac (administratif, santé…) tout en travaillant. Vous optez pour une prépa concours sur internet avec un suivi et des corrections de devoirs réguliers.
  • Vos missions évoluent. Votre boîte vous paie une formation à distance. Vous avez 6 semaines pour tout savoir sur un nouveau logiciel de gestion.
  • Vous souhaitez évoluer dans votre poste mais votre boîte ne veut pas prendre en charge votre formation. Vous investissez dans une super formation qui vous a été recommandée sur le web et vous suivez les cours sur votre temps libre.

 

III- Choisir une formation à distance de qualité et adaptée à vos besoins

La formation à distance a ses bons côtés

Prendre des cours à distance a de nombreux avantages :

  • Vous vous affranchissez des contraintes de lieux. Si vous souhaitez vous inscrire dans une université qui est à 600 kms de chez vous, c’est possible.
  • Bien souvent, vous pouvez adapter votre rythme de travail à votre emploi du temps puisque tout ou partie des cours vidéos ou replays sont disponibles 7j/7j et 24h/24h sur une plateforme,
  • Vous gagnez du temps sur les trajets, les pauses, les temps de latence inhérents à l’apprentissage en groupe. Je l’ai constaté avec mes enfants lorsqu’ils ont pris des cours à distance au lycée. Ils arrivaient à étudier en une matinée ce que leurs copains étudiaient en une journée de cours,
  • Le budget consacré à votre formation est plus abordable (frais de scolarité minorés, pas de frais de transports, de repas, d’hébergement)

choisir ses cours a distance avec sÉrieux

Mais attention de ne pas considérer la formation à distance comme une formation présentielle au rabais !

Soyez exigeant dans le choix de votre formation à distance comme vous le seriez pour le choix d’une formation présentielle, voire plus ! En effet , quand vous vous retrouverez seul devant votre bureau, vous vous démotiverez plus facilement qu’en présentiel et vous risquez de décrocher rapidement si les cours ne sont pas suffisamment stimulants et concrets.

Pour cela, soyez particulièrement attentif aux critères suivants :

  • Quelle est la disponibilité des formateurs/enseignants ? Vous feront-ils des retours constructifs sur vos travaux ? Selon quelles modalités (écrites, orales, corrections) ? Aurez-vous l’occasion d’interagir avec eux en direct (visioconférences, ateliers à distance, échanges individuels) ? Sauront- ils vous mettre en confiance ?

avoir des formateurs pedagogues

  • Quelle est la qualité des outils pédagogiques qui seront mis à votre disposition ? Disposerez-vous de vidéos courtes/ longues avec une bonne qualité de son et des intervenants dynamiques? Aurez-vous des supports écrits (powerpoint, polycopiés, visuels) ?
  • Quelle est la part de pratique par rapport à la théorie (exercices, mises en situation, projet solo ou en groupe…) ? Y-a-t-il dans l’équipe pédagogique des intervenants professionnels issus du terrain ?
  • Si c’est important pour vous, y-a-t-il un diplôme ou un certificat qui valide la formation ?

tenir compte de ses besoins et de son profil d’apprentissage

Vous devrez ensuite veiller à ce que le format de la formation soit adapté à vos besoins et à votre profil d’apprentissage :

  • Ne sous évaluez pas la quantité de travail que peut vous demander ces formations. Renseignez-vous bien sur le nombre d’heures de travail requises par semaine. Evaluez quand et comment vous allez pouvoir caser ces heures dans votre quotidien.
  • Voyez si vous préférez un format court ou un format long. Certaines écoles proposent des cursus qualifiant sous forme de modules courts à répartir sur plusieurs années plutôt qu’une année universitaire à réaliser d’un seul bloc. Si vous savez que vous risquez de ne pas tenir la longueur, optez pour des formats courts.
  • Interrogez-vous sur la manière dont vous aimez apprendre. Préférez-vous apprendre seul ou en interaction ? Voulez-vous des cours hypers structurés avec une progression calibrée ou des cours où vous aurez la possibilité de faire vos propres recherches? Etes-vous sensibles à la qualité des visuels ? Avez-vous besoin de beaucoup pratiquer ou manipuler ?

Vous n’êtes plus à l’école ! Vous avez le choix aujourd’hui de sélectionner des cours adaptés à votre profil d’apprentissage.

pratiquez, pratiquez, pratiquez

Autre chose : soyez actif ! Ce qui va faire la qualité de votre formation, c’est ce que vous allez en faire. Si vous vous contentez de lire les polycopiés ou de regarder passivement les cours et les vidéos, vous n’en tirerez pas grand chose.

Faites tous les exercices demandés. Posez des questions aux intervenants et autres apprenants. Mettez en pratique les concepts appris dès que possible dans votre quotidien. Vous n’êtes pas là juste pour les notes et le diplôme, vous êtes là pour apprendre un savoir et savoir-faire qui vont vous permettre d’exercer un métier. La pratique est d’autant plus importante que vous étudiez à distance.

 

IV- Le B.A.B.A pour bien vivre sA FORMATION à distance et aller jusqu’au bout

organiser sa formation a distance

Pour vivre une expérience de cours à distance positive et réussie, je vous invite à être attentif aux règles suivantes.

faites de La discipline votre meilleure amie

Lorsque vous allez démarrer vos cours chez vous, vous allez apprécier la souplesse d’organisation et l’autonomie que cela vous donne. Ne vous laissez pas trop vite griser par ce sentiment de liberté ! Rajoutez une touche de discipline et tout se passera bien. Cela signifie, garder la tête froide et planifier vos temps de travail.

Je vous le rappelle, les formations à distance sont de vrais cours.

Là, ce n’est pas l’école qui vous impose un rythme à la maison mais VOUS. Vous devez vous poser les questions suivantes : « Quand suis-je le plus concentré ? Quand suis-je le plus disponible ? Le matin, le soir, le midi, le week-end ? Est-ce que j’ai un planning à la semaine ? Ai-je prévu des temps de pause ? Est-ce que j’ai repéré les moments du mois ou du trimestre où je pourrai réviser plus intensément ? ».Si vous faites l’impasse sur cette programmation, soit vous allez procrastiner et vous laisser déborder, soit vous allez vouloir en faire trop au début, vous décourager et abandonner.

sélectionnez une formation adaptée à votre profil d’apprenant(E)

Avant de choisir une formation à distance, évaluez votre capacité à être autonome et régulier :

  • Vous avez besoin de petits rappels pour vous mettre au travail ? Adoptez plutôt une formule de cours avec un contact régulier avec l’équipe pédagogique.
  • Si vous êtes un peu brouillon et dispersé, choisissez un programme déjà bien structuré avec une progression pré-établie.
  • Vous vous démobilisez assez vite dans la durée ? Optez pour des sessions de formations intenses sur une durée courte ou sur des formations mixtes présentiel/distanciel.

Dans tous les cas, je vous conseille de privilégier les formations où l’on vous propose de pratiquer à travers des devoirs, des exercices, des ateliers en ligne et des mises en situation. Vous n’apprendrez rien en lisant et relisant ou en voyant et revoyant des cours purement théoriques. Autant acheter un bon bouquin sur le sujet ou vous inscrire à un Mooc gratuit !

créez-vous vous-mêmes un environnement d’apprentissage stimulant

Comme je le disais au début de cet article, les apprentissages à distance pêchent par leur manque de contexte, la pauvreté des interactions et de stimulation. Cela ne facilite pas la mémorisation.

Là encore, c’est à vous de compenser cet écueil en essayant de trouver un programme de formation riche mais aussi en créant de toute pièce un environnement de travail motivant.

un espace de travail stimulant

Il est indispensable que vous aménagiez un espace de travail dédié chez vous avec tout votre matériel accessible (livres, cahiers, stylos, ordinateur…). Créez un dossier « cours » physique et numérique pour y retrouver tous vos supports et toutes vos prises de note.

L’idéal est de pouvoir travailler dans le calme. Si ce n’est pas envisageable chez vous, peut-être pouvez-vous de temps à autre vous installer dans une bibliothèque, dans un bureau sur votre lieu de travail, chez quelqu’un d’autre…Les cours à distance offrent également cette souplesse. Le fait de changer régulièrement de pièces et de lieux participe à enrichir les contextes dans lesquels vous apprenez et facilite votre mémorisation.

Autre chose que vous devez intégrer: vous n’êtes plus dans une classe où l’on vous oblige à rester assis pour écouter. Autorisez-vous à apprendre en bougeant, en marchant, en chantant, en discutant avec votre famille, en parlant à haute voix, en écrivant sur un tableau, en cherchant des ressources complémentaires sur le net…Plus vous mobiliserez d’intelligences , plus vous intègrerez ce que vous apprenez. C’est vous le boss !

Identifiez si vous êtes plutôt intrapersonnel(LE) ou interpersonnel(LE)

Tiens, en parlant d’intelligences, j’en profite pour faire un aparté sur les profils intrapersonnels et interpersonnels.

Pour simplifier, les intrapersonnels vont certainement adorer travailler seul à leur rythme et faire leurs propres programmes de révision chez eux.

En revanche, les cours à distance peuvent très vite devenir un calvaire pour les profils interpersonnels qui apprennent en échangeant avec leurs pairs. Ils ont en effet un besoin vital d’interactions humaines pour se motiver. Si vous êtes dans ce dernier cas et que vous vous êtes embarqué dans une formation à distance, pas de panique, vous allez pouvoir compenser.

Déjà, veillez à être présent sur les temps d’échange en direct. Participez un maximum dans ces moments là. Osez poser des questions  par mail ,sur les forums dédiés, groupes Facebook ou les espaces commentaires. Cela vous permettra de tisser un lien privilégié avec les intervenants et avec d’autres apprenants. De même, vous pouvez trouver un binôme dans la promo avec qui travailler à distance.

C’est bon pour le moral et pour les apprentissages de réviser avec d’autres. Cela dit, j’encourage tous les apprenants, intrapersonnel ou interpersonnel, à participer le plus souvent possible. Être actif consolide vos circuits neuronaux et vous aide à fixer les connaissances.

Le mot de la fin

Finalement, la question n’est pas de savoir si les cours à distance sont faits ou pas pour vous. Vous n’y échapperez pas si vous vous voulez évoluer et progresser dans votre parcours professionnel.

La question est de savoir ce que vous allez mettre en place pour rajouter la corde des apprentissages autonomes à votre arc.

Apprendre à distance est en effet une formidable occasion de découvrir comment vous apprenez le mieux. Vous allez gagnez en confiance en apprenant à apprendre par vous-même sans personne derrière vous. L’air de rien, cette expérience d’apprentissage va vous permettre de développer des compétences qui vous seront très utiles pour être à l’aise au travail mais aussi dans vos tâches du quotidien :

Savoir s’organiser , persévérer, se concentrer, mémoriser efficacement, chercher et trier l’information, questionner, trouver du soutien, prioriser, se discipliner, être autonome et libre de construire son savoir à sa façon.

Croyez-moi, apprendre à apprendre seul à distance vous ouvrira de nouvelles portes, beaucoup plus grandes et nombreuses que celles auxquelles vous pensiez.

Heureusement, Learneuse est là pour vous accompagner su ce chemin😊.

Pour aller plus loin :

Aimer et partager l'article:
 
 
 

2 réflexions sur “Se lancer dans une formation à distance : des conseils pour ne pas se louper

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.